Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2015 4 08 /10 /octobre /2015 18:13
Photo : Picard

Photo : Picard

Peut-être avez-vous déjà lu cet article, qui dresse la liste des “produits chimiques” (les guillemets ont leur raison d’être, vous allez voir) qu’on peut trouver dans une bête tarte aux cerises de supermarché. Si ce n'est pas déjà fait, nous vous invitons à aller le lire, c'est édifiant.

On a beau être informé, et convaincu du bien-fondé du bio, du fait-maison et des dangers des additifs alimentaires, pesticides et autres engrais, on est souvent loin d’imaginer tout ce que l’esprit humain a pu inventer pour “optimiser” un produit.

Ici, on trouve non seulement des engrais, pesticides etc., mais aussi des produits pour améliorer l’aspect des fruits… et pour leur redonner le goût qu’ils ont perdu dans l’opération !

Tout cela semblait si énorme que nous avons demandé à un spécialiste de la microbiologie alimentaire, qui en connaît un bout sur la question, de lire l’article et de nous donner son avis. Il a répondu d’une manière à la fois détaillée et pédagogue, de sorte que cela valait la peine de publier sa réponse.

“Comme quoi, l'histoire se répète ! Je me souviens de la période des années 1975 durant laquelle l'industrie agro-alimentaire n'était, certes pas aussi diabolisée que maintenant, mais où les consommateurs de tous les milieux sociaux étaient extrêmement méfiants vis avis de tout ce qui était “chimique”. Chacun arpentait les rayons des super-marchés avec un lexique pour décoder les indications d'additifs sur les étiquette. Ce qui est nouveau, c'est la puissance des lobbies écolos dénonçant, à juste titre d'ailleurs, les lobbies agro-alimentaires.

Le post que tu m'as transmis contient, hélas, une part importante de vérité, mais appelle quand-même quelques remarques:

— L'auteur du post est un scientifique spécialiste de la microbiologie des sols (sûrement compétent dans son domaine) et militant écolo.

— Grosso modo, ce qu'il avance est malheureusement exact, aux approximations près que je relève plus bas. A noter que presque tous ces abus de traitements se situent au niveau de l'agriculture, donc en amont de l'industrie alimentaire. Même si ça revient au même pour le consommateur, il est bon de faire la part des choses.

— L'auteur confond certains traitements physiques parfaitement neutres avec des traitements “chimiques”. Exemple : concernant l'extraction du sucre de betterave, le mélange de chaux et d'acide sulfurique forme en réalité un précipité de carbonate de calcium qui sert à absorber en surface les impuretés. L'élimination dudit carbonate par filtration est totale et le saccharose obtenu est pur à 99,9%. Il serait plus pertinent de mettre en question l'utilité du raffinage qui suit, très énergivore.

— Je trouve l'auteur un peu démago quand il dénonce l'extraction de l'huile à l'acétone ! Passons sur le fait que ce n'est pas à l'acétone, mais à l'hexane ou au trichloréthylène. Les lipides étant insolubles dans l'eau, on ne peut faire autrement que de recourir à des solvants organiques! Toute trace de solvant a complètement disparu dans le produit final.

— Plus généralement, la connotation péjorative affectée au terme “chimique” est parfaitement démagogique. La vinaigrette la plus bio n'est-elle pas un mélange de triglycérides (huile), d'acide acétique (vinaigre), de chlorure de sodium (sel) etc. La vitamine C qu'on trouve dans les agrumes n'est autre que l'acide ascorbique. En revanche, ce en quoi l'auteur a raison, c'est que les molécules de synthèse peuvent avoir une stéréochimie différente des molécules naturelles, ce qui, d'un point de vue nutritionnel, va rarement dans le bon sens.”

On voit donc que, à quelques (importants) bémols près, l'inventaire que nous soupçonnions d'être largement exagéré est exact. S'il en était encore besoin, voilà de quoi achever de nous convaincre de mettre la main à la pâte pour nos tartes...

Partager cet article

Repost 0
Publié par AMAP le Panier Moderne de Bacalan
commenter cet article

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -